jeudi 25 mai 2017

Christophe André : Méditer, jour après jour

Christophe André : Méditer, jour après jour



Un très beau livre publié aux éditions l'Iconoclaste. 25 leçons de méditations illustrées chacune par une peinture ou le dessin d'un artiste ("Philosophe en méditation", de Rembrandt, "Train dans la campagne", de Claude Monnet, "Thomas More", de Hans Holbein le Jeune...etc). Ces illustrations servent à traduire de manière visuelle chaque leçon. Ainsi, dans la leçon 10 intitulée "Voir l'invisible", l'oeuvre picturale "Verre d'eau et cafetière" du peintre Jean-Baptiste Chardin illustre la beauté simple des choses et objets inanimés qui nous entourent au quotidien. La grande majorité du temps nous ne prêtons pas attention à ces choses, plongés dans nos pensées et nos tracas quotidiens, d'où le titre de la leçon. Le livre est accompagné d'un CD audio comprenant 10 exercices de méditation (commentés par Christophe André).

"Verre d'eau et cafetière", de Jean-Baptiste Chardin - Vers 1761 (huile sur toile, présenté au Carnégie Museum of Art, Pittsburgh)

"Vivre en pleine conscience, c'est prendre le temps de contempler. D'être touché par les objets. Ceux que l'on croise chaque jour et que l'on oublie parce qu'à force de les voir, on ne les voit plus. Les laisser entrer en nous. Entrer en eux. Abolir les limites : être eux et les laisser nous prendre et nous fasciner, sans but. Dans un recoin de la maison, s'abandonner à leur présence muette. Réaliser à quel point ces objets sont sources de calme, de lenteur, de pérennité. S'en rapprocher, s'en imprégner. Ecouter comme ils nous murmurent de résister à l'activation ("Faire! Faire!") et à l'accélération ("Vite! Vite!"), ces deux maux modernes. "Prend garde à la douceur des choses...", dit le poète Paul-Jean Toulet. Oui, car cette douceur peut nous entraîner bien loin. Mais plutôt que d'y prendre garde, prenons-en soin au contraire. Chérissons la douceur des choses : cette vie immobile va nous embarquer vers des voyages immobiles." - p.126

Cette méthode liant illustration et parole me rappelle un souvenir. Lorsque j'étais au collège, notre professeur d'espagnol avait une méthode d'enseignement superbe. Je ne le réalise qu'aujourd'hui. A chaque cours il nous projetait l'oeuvre d'un grand peintre. Libre à chacun de nous alors de commenter l'image... mais en espagnol. Une manière exceptionnellement didactique de concilier l'étude des langues et l'art.

Christophe André parle de méditation sur le site de l'INREES - Le blog de Christophe André : http://psychoactif.blogspot.fr/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire