lundi 10 avril 2017

"Aller avec le vent"

"Aller avec le vent"


Bertrand Piccard

Ce bouquin (voir plus bas la référence) de l'explorateur Bertrand Piccard n'est pas une énumération de ses aventures mais une sorte de traité philosophique, basé sur sa grande expérience d'explorateur, des relations humaines, et aussi son expérience de médecin psychiatre, spécialisé en hypnose. Je le recommande fortement. Extrait.
"Pour créer un conflit, il faut être deux. Il faut une résistance chez l'un qui stimule la combativité de l'autre. Sans résistance, pas de combat. En allant dans le même sens que l'adversaire, ce dernier n'a plus besoin d'attaquer ni de se défendre. Tentez l'expérience suivante : proposez un bras de fer à un ami, mais n'opposez aucune force. Votre partenaire gagnera une ou deux fois sans effort et voudra rapidement arrêter de jouer.

Avant mes années de montgolfière, je serais tombé dans le piège de l'affrontement, et j'aurais aussi sûrement manqué la sortie dans la situation suivante : je venais de terminer une conférence au profit de ma fondation humanitaire. Six cent personnes avaient acheté un billet, et la salle était comble. Au moment de passer à la phase des questions-réponses, un homme lève la main pour obtenir le micro et demande :
- Avez-vous compté le nombre de bêtises que vous avez réussi à dire en une heure ?
Ma première réaction aurait pu me pousser à argumenter, à dire que je ne pensais pas qu'il s'agissait de bêtises, et j'aurai perdu. Il est possible que je n'aie pas été assez clair et que cela ait rendu quelques idées difficiles à comprendre. D'autres participants seraient alors intervenus pour le confirmer et la situation m'aurait échappé.


Je venais de parler des bienfaits d'aller avec le vent quand on ne peut pas le changer. Je ne pouvais donc pas m'y soumettre (ajout perso : lorsque Bertrand Piccard parle "d'aller avec le vent" c'est une métaphore).
Pendant deux secondes, j'ai ressenti la bouffée d'agressivité qui aurait pu réduire à néant tout ce que je venais d'expliquer. J'ai essayé de trouver la parade inverse, celle qui n'a besoin de lutter contre rien ni personne pour s'imposer :
- Et vous, avez-vous compté le nombre de gens qui ont payé pour venir écouter mes bêtises ?
Tonnerre d'applaudissements d'un auditoire soulagé que j'arrive à appliquer ce que je prônais. Mon agresseur, désarmé et isolé, a rougi et s'est rassis." - Bertrand Piccard ("Changer d'altitude", Editions Pocket, 2014, pp.74/75). Le livre est préfacé par Matthieu Ricard - http://bertrandpiccard.com/


Bertrand Piccard : "Ma recette du bonheur" - "L'invité" sur TV5 Monde (émission animée par Patrick Simonin)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire