dimanche 1 avril 2018

Didier Lockwood Quartet

Didier Lockwood Quartet



*****************************************************

  DIDIER LOCKWOOD
 Live At The Olympia Hall

UZEB & DIDIER LOCKWOOD
Absolutely Live

 "1986 aura sans conteste été l’année Lockwood : le Printemps de Bourges (sous le grand chapiteau où on se gèle, avec Nougaro), l’Olympia en vedette (une semaine, la première fois pour du jazz depuis Sydney Bechet). Montreux avec l’Orchestre National de Lille, une tournée d’été en compagnie de Jacques Higelin, la 25ème Heure au Zénith avec Herbie Hancock et compagnie, sans compter les aventures américaines et les dizaines de concerts, le tout couronné par l’indicatif d’Europe Show (Zébulon Dance, de l’album live à Montreux) et une Victoire de la musique. Publiés simultanément, ces deux albums condensent l’essentiel du spectacle de l’Olympia et présentent la plupart des diverses facettes du jeu d’un virtuose qui n’est plus seulement aujourd’hui « l’héritier de Grapelli et de Ponty ». Selon son penchant personnel, on préférera l’album du Quartet (plus jazz, plus improvisé, avec l’omniprésence de Gordon Beck), ou celui d’Uzeb (plus binaire, plus « fusion », plus électronique et parfois aussi, mélodique, bien que moins souple et chatoyant). On se félicitera surtout de l’émergence au plus haut niveau d’un musicien de véritable stature internationale, devenu enfin capable de signer des compositions qui retiennent l’attention de non-spécialistes, comme c’est le cas de Tiny Twins, de Kid ou de ce remarquable exercice de style qu’est devenu Le solo, qui rappelle parfois toute la brillance de John Klemmer dans les mêmes conditions..." - Guitare & Claviers n°70, janvier 1987, p.134.


"Take Your Time"

"The Kid"

Cliquez sur l'image pour agrandir (Journal de Montreuil, 21 février 2018)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire