dimanche 20 novembre 2016

"Enquête d'immortalité", Bernard Martino

"Enquête d'immortalité", Bernard Martino



Bernard Martino est un écrivain et réalisateur français. Auteur de plusieurs documentaires pour la télévision ("Le bébé est une personne", 1984, "Trisomic Attitude", 2003...) et ouvrages ("Voyage au bout de la vie", 1987, "Les Chants de l'invisible", 1990, une enquête consacrée aux phénomènes paranormaux).

"Enquête d'immortalité" est sorti en 1998. C'est une enquête sur l'immortalité de la vie, ce Graal de l'humanité. Un livre intéressant, entièrement et uniquement vu sous le traitement de la science. Qu'en dit la science ? quelles sont les recherches en cours ? Quels résultats ?

Bernard Martino n'a pas fait les choses de manière simple. Cette enquête l'a mené un peu partout, en France et aux Etats-Unis, à la rencontre des scientifiques et des centres de recherche. Beaucoup de passages du livre sont sous forme de dialogues, aussi bien avec des scientifiques que des médecins. Une chose frappe en lisant, c'est que, faute d'atteindre l'immortalité, la science a quand même prolongé l'espérance de vie de plusieurs dizaines d'années. Il y a pas si longtemps nous ne vivions guère plus de 30 ou 40 ans. Ce sont les progrès de la médecine et une meilleure hygiène de vie qui ont permis cela. La nourriture aussi. Paradoxalement on apprend que c'est cette prolongation de notre espérance de vie qui a créé de nouvelles maladies, notamment le cancer.

Bernard Martino

Certaines conversations du livre sont difficiles mais dans l'ensemble on retient pas mal de choses intéressantes, notamment on s'aperçoit à quel point le mécanisme humain est complexe. Il ne suffit pas de trouver tel gêne responsable de ceci ou cela et d'agir sur celui-ci... chaque chose du corps est tellement liée à l'autre que la moindre petite modification peut occasionner des changements imprévisibles. C'est un travail harassant, très long mais chaque petite découverte est formidable.

On comprend au travers de ce livre que la nature nous a constitué ainsi, avec une horloge programmée afin que nous puissions nous reproduire et perpétuer l'espèce. C'est tout. Ainsi Michael Rose, directeur de recherche à l'Université de Irvine dans la banlieue de Los Angeles, mène des recherche sur la biologie du vieillissement. Son idée est, en quelque sorte, de tromper l'évolution en retardant l'âge de reproduction. Et ça fonctionne. Ainsi il est possible de prolonger la durée de vie d'un organisme vivant. Ses expériences sont menées sur des mouches drosophiles (ou mouches du vinaigre) car elles ont une période de vie très courte, ce qui lui permet de reproduire les expériences un grand nombre de fois.

D'autres pistes de recherches sont menées, notamment cette fameuse horloge biologique ancrée quelques part au cœur des cellules et de l'ADN...

Filmé à TEDxParis le 6 octobre 2012 à l'Olympia. Plus d'interventions sur http://tedxparis.com/
Chirurgien et urologue de formation, Laurent Alexandre est également diplômé de Science Po, d'HEC et de l'ENA. Hyperactif et pionnier d'internet, ce coureur de marathon est le co-fondateur, dans les années 90, de Doctissimo.fr. Auteur en 2011 d'un essai intitulé « La mort de la mort », il s'intéresse aujourd'hui aux bouleversements que va connaître l'humanité conjointement aux progrès de la science en biotechnologie.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire